Démocratie participative

Une nouvelle réunion s’est déroulée le 22 septembre et il s’est constitué 3 ateliers autour des thèmes de « l’environnement et le développement durable », « aménagements voirie » et « santé social, bien vieillir au village ».

La moyenne d’age semblait assez élevée, la vie du village n’intéresserait-elle pas les jeunes ou bien sont-ils très occupés par ailleurs ?

Dans le 1er atelier les actions retenues sont dans l’ordre d’importance décroissante :

  • Organisation de journées de nettoyage (réunion de préparation le 12 octobre à 18 heures 30), journée de nettoyage devenue « citoyenne » sur FB. Je ne comprends pas pourquoi ce mot doit-être accolé partout, au point qu’il n’a plus aucune signification. Une action pour ne pas salir serait la bienvenue.
  • Entretien des  sentiers de randonnée. Vu le nombre de personnes qui marchent dans ce village, ce n’est pas une action prioritaire.
  • Eclairage public.
  • Jardins partagés. Dans ce village rural, ce me semble être une idée bizarre.
  • Embellissement de la commune. Curieusement ce thème n’a enthousiasmé personne dans ce groupe pourtant baptisé « environnement ».

Dans le second atelier :

  • Créer une mutuelle communale et une permanence socio-administrative. Pourquoi pas ?
  • mettre en place des activités (mémoire, informatique) des rencontres intergénérationnelles, des sorties. Réunion le 19 octobre à 18 heures. J’ai prévu de participer aux réunions sur ce thème.
  • Créer des commerces proches et des lieux de rencontre (Café multi-services). J’ai déjà donné mon opinion sur ce point, les commerces proches ne sont pas viables et peu de gens le fréquenteront, le nouveau gérant du café-restaurant développera peut-être des activités, à lui de jouer.
  • S’organiser pour l’entretien des espaces verts privés et la collecte des déchets verts. Un réunion à eu lieu le 3 octobre à laquelle j’ai participé.
  •  Créer une ligne de transport régulière. Un gouffre financier prévisible.

Dans le troisième atelier :

  • Mettre en place des dispositifs réducteurs de vitesse. Réunion le 26 octobre à 18 heures.
  • Augmenter le nombre de poubelles et la cadence de ramassage sur la RN7.
  • Réaliser un entretien régulier des talus sans provoquer d’érosion.
  • Refaire certaine portions de voirie dégradées.
  • Interdire le stationnement aux points dangereux.

 

Personnellement je trouve la méthode de travail trop lente et peu productive. Espérons que les groupes de travail seront plus denses.

 

 

 

 

Publicités

Auteur : Daniel

Sur ce site, je vais publier mes réflexions sur la vie locale, nationale et plus, en fonction de l'actualité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s