Les trous du cul

J’essaie (comme quelques autres peu nombreux) d’entretenir quelques m² de terrain entre la route et mon mur de clôture.

Hélas, certains se moquent du travail des autres, de l’esthétique du village et montent allègrement sur le talus avec leurs véhicules détruisant ainsi les plantations. Toutes les catégories sont concernées, le conducteur d’un voiture individuelle, les camions, les bus et les tracteurs. Seul les camping-cars font exception et roulent avec prudence.

Je ne suis pas le seul à subir ce type d’incivilité, d’autres ont été obligés de renoncer devant l’acharnement destructeur des dits trous du cul en particulier chemin des Cimes.

Mon mur de clôture a aussi subit les dommages par trois fois. Des camions ont manœuvré est endommagé la couvertine, d’autres un soir de beuverie ont laissé des traces de peinture. Aucun des responsables n’a eu le courage de se dénoncer et de prendre spontanément à sa charge les réparations.

Des trous du cul vous dis-je.

Publicités

Auteur : Daniel

Sur ce site, je vais publier mes réflexions sur la vie locale, nationale et plus, en fonction de l'actualité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s