Conseil Municipal du 20 mars 2017

Dès 19 heures et pendant une demie heure, les membres du conseil municipal (sauf l’opposition) ont répondu aux questions des habitants présents.

  • Question : le restaurant « Coté Village » est à vendre, la municipalité va-t-elle intervenir et comment ?
    • Réponse : Aucune décision pour le moment sur ce sujet récent.
    • Commentaire personnel : les murs appartiennent à la commune, donc c’est le fond de commerce qui est à vendre. Personnellement j’estime que c’est une affaire privée dans laquelle la municipalité ne doit pas intervenir, je pense que louer des locaux commerciaux n’est pas le travail d’une mairie.
  • Question : Ne pourrait-on pas mutualiser les équipements sportifs entre communes pour réduire les coûts ?
    • Réponse : pour certains équipements comme le terrain de football ou le gymnase, ils sont déjà très utilisés par les clubs reventinois, il ne reste pas de créneaux horaires pour les autres communes. Concernant le terrain de football, il fallait intervenir vite, car la fédération menaçait de ne plus accepter le terrain de Reventin pour les matchs officiels si les travux n’étaient pas faits pour septembre 2017.
    • Commentaires : je n’ai pas les compétences pour répondre.
  • Question : passage piéton pour faire ralentir les voitures rue Mouret.
    • Un passage piéton fera-t-il ralentir les voitures ?
    • Commentaire : un passage matérialisé par des pavés différents existe :

P3220074.JPG

  • Question : le chien du gardien fait beaucoup de bruit dans l’usine en face de chez moi.
  • Question : des mobylettes tournent bruyamment dans le village.
    • Réponse : On va voir de que l’on peut faire.
    • Commentaire : il y a des lois sur les véhicules que ces mobylettes ne respectent pas :
      • Vitesse excessive.
      • Échappement polluant.
      • Bruit excessif.
      • Casque obligatoire.
    • Il y a matière à verbaliser, toucher les gens au portefeuille est l’action la plus efficace.
  • Question : où en sommes nous de l’autoroute ?
    • Réponse : les choses avancent, nous travaillons sur le sujet et nous avons des contacts.

Le conseil municipal lui-même débute à 19 heures 30.

  • Plusieurs décisions sur le budget. Sujet très complexe, bien des économies pourraient être faites si les lois étaient plus simples, surtout pour les petites communes comme la nôtre. Le pire c’est que la comptabilité publique, sans complément analytique ne permet pas de connaître le coup des projets, mais c’est peut être voulu. Merci, à madame Coléon Laynaud d’avoir fait l’effort de lire la totalité de la résolution pour le public.

 

  • Une question pour la prochaine réunion. Il est prévu une dépense de 41 450 € pour l’aménagement handicapé des locaux municipaux, la mairie, l’église et la poste. Sachant que ces trois bâtiments sont déjà équipés de rampe d’accès, je m’interroge sur la nature de ces travaux.

 

  • Ticket restaurant pour le personnel communal. Je suis résolument contre ce type d’avantage, les gens (privé ou public peu importe) sont payés pour un travail. Ils font ce qu’ils veulent de leur argent. Les bonus de ce type devraient être intégrés dans le salaire tout simplement. Les tickets restaurants (et autre avantages de même nature) profitent surtout aux organismes qui gèrent les prestations, le bénéfice pour les salariés n’est malheureusement qu’apparent.

 

  • Emprunt. Pour réaliser les travaux de rénovation de l’ancienne école, il est prévu un emprunt de 800 000 €. Ce montant est plus bas que celui prévu lors de la précédente mandature, et l’opposition voudrait que la commune emprunte plus pour se constituer un matelas financier en prévision de la baisse des dotations de l’Etat.
    • En résumé comme les ressources de la commune vont très probablement baisser, il faut emprunter plus, pour rembourser plus et générer des frais financiers. Curieux raisonnement, avec effet ciseaux garanti !
    • Ce sont encore nos enfants qui paierons une dette inutile. La dette de la France est  vertigineuse, il est irresponsable de l’aggraver encore. Le sujet est tellement explosif qu’aucun des candidats à la présidence de la république n’ose en parler.
    • J’ai entendu « qu’emprunter plus rendait la commune plus riche. » Keynes a encore frappé, ce n’est pas en gonflant son portefeuille par des emprunts ou par la planche à billet que l’on devient plus riche, c’est en produisant des richesses.

 

  • Eclairage public, vote pour un contrat sur l’entretien de l’éclairage public. J’espère que le travail d’entretien sera réellement fait, car actuellement il y a de grosses lacunes sur ce point. Un seul exemple, les candélabres sur le haut de la rue des écoles ont été nettoyés, par contre ceux du bas de la rue sont dans un état lamentable. La plupart n’ont pas (ou plus) de vitre inférieure (à la différence de ceux du haut de la rue), les insectes et les oiseaux pénètrent librement à l’intérieur. Avant de faire des travaux dispendieux d’éclairage prétendument « verts », il serait préférable d’entretenir correctement le matériel existant.

P3220076.JPG

  • Madame le Maire nous énumère ensuite les dépenses courantes qu’elle a engagées conformément aux conditions de sa délégation de pouvoir.

Prochain conseil le 3 mai 2017.

 

Démocratie participative

Vendredi dernier, notre commune a inauguré la « démocratie participative ».

La plupart des 120 participants a découvert ce concept qui a pour but de faire s’exprimer les citoyens de la commune et permettre aux élus d’agir dans le sens souhaité par leurs administrés. Ce processus est en rupture complète avec les mauvaises habitudes du passé.

Continuer à lire … « Démocratie participative »

CITEE

La toute nouvelle association reventinoise qui milite pour la création d’un échangeur autoroutier au sud de la zone industrielle du saluant a distribué son premier bulletin d’informations.

Pour plus de clarté, le plan en couleur des différentes variantes proposées se trouve ici.

La plupart des points évoqués dans ce tract on déjà été évoqués sur ce site, par contre, il reste des ombres sur la position des agriculteurs qui continuent à afficher leur hostilité TOTALE au projet par des banderoles visibles de la RN7.

Ces banderoles troublent le jeu et entretiennent l’idée que la population reventinoise dans son ensemble est contre l’échangeur. Le risque, c’est que cette rumeur mine les efforts de la municipalité et de CITEE, et que la lamentable variante centre soit construite.

Il est vrai que certains en seraient très satisfaits, au détriment de la population.

 img011

img012