Commentaires

Cela fait quelques jours que je voulais publier les commentaires qui suivent, mais mon matériel informatique en a décidé autrement avec des pannes successives. Pour des raisons de santé, j’ai manqué les deux premiers conseil municipaux de la nouvelle équipe, par contre j’étais présent à celui du 13 février.

Au cours de l’échange de vues précédant le conseil, la question de l’autoroute et évoquée une nouvelle fois. Tous le monde a remarqué l’article du jour relatant que monsieur Kovacs (qui semble prendre seul les décisions) a décidé de suspendre le projet de zone industrielle du Saluant, en tentant ainsi de rallier les agriculteurs à la cause de l’option centre. Les agriculteurs seraient bien naïfs de croire à cette suspension de circonstance.

On apprend que Vinci ne veut pas recevoir notre maire, mais en droit cela peu se comprendre, Vinci est un exploitant lié par contrat à l’Etat qui reste le propriétaire du réseau. Il est normal que ce soit l’Etat propriétaire qui investisse, même si certains en sont contrariés.

L’équipe municipale a changé et elle a toute mon approbation pour son action en faveur de la solution sud du projet autoroutier, par contre, je suis toujours aussi critique pour les décisions de type écologiques imposée ou pas par la législation.

1/ Le projet de rénovation de l’éclairage électrique n’économise rien du tout, bien au contraire. J’avais calculé (à la louche) dans un billet précédant que la dépense serait amortie au bout de plus de 25 ans, ce qui est probablement supérieur à la durée de vie des lampadaires. L’ennui supplémentaire, c’est que les subventions (payées par nos impôts) ne sont accordées que si un système de production d’électricité « renouvelable » est construit dans quelques mois. Combien va coûter cette unité de production d’électricité durable ? Mystère. Ce qui est sûr c’est que le coût unitaire de ces fameux lampadaires va exploser, qu’ils ne nous feront jamais faire des économies. Pour que le projet soit acceptable, l’astuce consiste à saucissonner les différents investissements (lampadaires, unité de production, réseau) et à mettre en avant les subventions pour masquer la catastrophe économique

Le projet génial consiste à alimenter en électricité un éclairage public, qui normalement fonctionne la NUIT, par des cellules photovoltaïques qui produisent le JOUR ou des éoliennes qui produisent QUELQUEFOIS le NUIT !

Nous avons sur le territoire de la commune le barrage de Vaugris, qui produit de l’énergie verte en grande quantité, pourquoi sommes nous obligés d’installer des sources supplémentaires hors de prix ?

Le graphique suivant donne à réfléchir :

screen-shot-2017-02-20-at-10-49-30

Il montre que notre production électrique hors nucléaire (donc nos besoins hors nucléaires) est ridiculement faibles. Ceux qui produisent le plus de CO² et de pollution sont la Chine, l’Inde et les USA. Les deux premiers n’ayant aucune volonté de réduire leur consommation de charbon.

Installer des unités de production vertes ruineuses chez nous est ridiculement inutile, devant la masse de la pollution globale du charbon. Nous aurons la satisfaction morbide de nous être suicidés économiquement.

Nos médias français, qui sont la honte du journalisme, n’ont pas relayé les informations sur le scandale de la NOAA (organisation d’études sur le climat) qui a tripoté les mesures de température pour essayer de cacher la stabilisation de la température du globe depuis 20 ans contraire au dogme réchauffiste. Malgré l’augmentation constante de CO² dans l’atmosphère, la température du globe est stable depuis 20 ans. Il se confirme que les modèles climatiques sont grossièrement faux et qu’aucune prévision fiable sur le climat n’est possible dans l’état actuel de nos connaissances scientifiques. Il faut avoir un sacré culot pour prétendre connaître le climat dans un siècle quand on s’est complètement planté sur les prévisions climatiques des vingts dernières années.

Donc dépenser de l’argent dans un éclairage public vert est une absurdité, encouragée par la course aux subventions.

2/ PLUi

  J’ai noté avec satisfaction que le conseil s’est opposé à ce projet qui consiste à dépouiller un peu plus le conseil municipal de ses prérogatives au bénéfice de l’Agglo.

3/ Recrutement d’un directeur général des services.

En résumé, nous avons besoin, d’un employé supplémentaire, spécialiste des lois et décrets compliqués pour aider la municipalité à s’orienter dans le maquis des lois.

En résumé, l’Etat donc les hauts fonctionnaires et les députés (qui sont aussi fonctionnaires pour la plupart) créent des lois, règlements, décrets, circulaires inapplicables inutilement compliqués, inadaptés et mal rédigés, pour pouvoir embaucher encore plus de fonctionnaires spécialistes de ce bazar. Ce sont des emplois fictivement nécessaires, bien utiles pour réduire le chômage en apparence. C’est une des causes de la faillite de ce pays.

On comprend aussi au détour de la discussion que la grille de rémunération de certains fonctionnaires est totalement fictive, puisque en plus de leur salaire, il leur est versé des primes sans autre justification que de relever le salaire perçu.

Prochains conseils :

20 mars.

3 mai.

19 juin.

10 juillet.

Publicités

Auteur : Daniel

Sur ce site, je vais publier mes réflexions sur la vie locale, nationale et plus, en fonction de l'actualité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s