Que se passe-t-il ?

Heureusement que nous avons la presse pour nous informer, même si elle a beaucoup des défauts. Le site internet municipal reste désespérément muet sur les événements en cours.

J’ai reçu cette semaine le « Lien » comme beaucoup d’entre nous, mais il ne contenait aucun encart sur le sujet qui nous préoccupe le plus : l’autoroute.

Je n’ai pas trouvé le communiqué des démissionnaires évoqué par le Dauphiné Libéré du 29 octobre, mais je suis totalement d’accord avec les extraits publiés par le Dauphiné. J’avais déjà donné ces arguments ici.

Il semble bien que les deux éléments déterminants dans le choix de l’option centre (au péage) soient d’une part la solution de facilité pour Vinci qui n’a pas à créer de station de péage supplémentaire, et d’autre part le prix immédiat : 5 millions d’euros de moins que la solution sud. Les autres arguments évoqués, comme l’emprise sur les terres agricoles, ne sont que de la fumée pour masquer les vraies raisons.

Les aménagements coûteux consécutifs à cette décision ne sont pas pris en compte, en particulier il faudra aménager le chemin de la Tour et construire un nouveau pont au dessus de l’autoroute, sans être un spécialiste des ponts je ne serais pas étonné que le coût de cet ouvrage soit bien supérieur à 5 millions avec les aménagement connexes.

Économiser 5 millions pour un tel projet au détriment de la qualité de vie des gens montre a quel niveau de médiocrité nous en sommes arrivés. Nous dépensons des milliards pour sauver la planète dans des projets hasardeux  comme celui ci à 5 millions d’euros, mais nous sommes incapables du moindre geste pour améliorer réellement le vie quotidienne des français.

J’ai déjà manifesté mon soutien aux démissionnaires, je pense aussi que madame le Maire aurait dû démissionner le jour où le comité de pilotage a pris sa décision, face à ces contradicteurs. Cela aurait eu du panache ! Mais dans la France actuelle, on ne se bat plus en duel pour ses convictions.

Dans un encart du DL du même jour, le Collectif de Citoyens (2) fait un appel aux adhésions pour agir. Je veux bien adhérer, mais je veux au préalable connaître les objectifs à défendre. S’il s’agit de nouveau, de mettre l’échangeur chez les voisins ou de faire du transport vert ce sera sans moi. S’il s’agit de défendre l’option sud, je serai avec eux.


Voir aussi

1/ capsur2020

2/ Collectif

 

Publicités

Auteur : Daniel

Sur ce site, je vais publier mes réflexions sur la vie locale, nationale et plus, en fonction de l'actualité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s