HLM

Nous avons appris que l’office de HLM ADVIVO à Vienne a obtenu de bons résultats financiers en 2015 (1) ce dont nous ne pouvons que nous réjouir, ce n’est pas souvent que les organismes étatiques ou para-étatiques sont capables de gérer correctement leur budget.

En temps que Reventinois nous devons aussi nous en réjouir, puisque notre commune est garante pour un certains nombre d’emprunts.

Par contre, on apprend aussi que les nouvelles constructions continuent, même si l’objectif principal est l’amélioration de l’existant. Or, le but des HLM est de venir en aide aux plus défavorisés, si les besoins augmentent c’est que la pauvreté s’accroît. Comme pour les Resto du Cœur, la vraie bonne nouvelle serait que le nombre de bénéficiaires diminue et même disparaisse.

Dans un ancien numéro de la revue de ViennAgglo, j’avais remarqué un article qui faisait la promotion des HLM auprès des propriétaires au prétexte que c’est plus économique ! Mais ce n’est pas ce que demande les français, 90 % des moins de 30 ans rêvent d’être propriétaires ! (2)

Pour cela, il faudrait qu’un certain nombre de mesures soient prises pour réduire le coût des constructions privées afin de les rendre accessibles au plus grand nombre (3). Certaines décisions relèvent de l’Etat, mais d’autres dépendent des administrations locales :

  • réduire les contraintes sur le foncier.
  • supprimer les taxes injustifiées des différents étages de l’Etat.
  • supprimer le monopole des raccordements au réseaux (ERDF, ORANGE …)
  • réduire le nombre de normes.
  • aligner les contraintes des constructions privées et celles des HLM. Par exemple sur un même terrain, les HLM peuvent construire un étage de plus que le privé.
  • supprimer les recours obligatoires aux professions protégées : architectes, notaires, géomètres …
  • cesser les exonérations fiscales des HLM comme la taxe foncière.
  • cesser de faire financer par le privé les constructions HLM (dans un programme immobilier le promoteur vend à prix bradé les constructions destinées aux HLM et « se rattrape » en faisant tout son bénéfice sur les lots privés).

C’est seulement par ces mesures que l’on pourra réduire le manque de logements, car depuis 1948 l’Etat dirige le « marché » du logement avec les résultats désastreux que l’on connait.


(1)  http://lessor.fr/le-president-d-advivo-est-un-homme-heureux-16090.html

(2) http://www.boursorama.com/actualites/immobilier-90-des-moins-de-30-ans-veulent-devenir-proprietaire-7a7dba358fdad80e728286857f75c2b3

(3) http://www.contrepoints.org/2013/11/02/144802-immobilier-comment-la-loi-sru-vous-penalise-tous-au-profit-dune-kleptocratie

Publicités

Auteur : Daniel

Sur ce site, je vais publier mes réflexions sur la vie locale, nationale et plus, en fonction de l'actualité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s