Echangeur autoroute, suite …

Sur le site capsur202 (1), nous trouvons une copie de la lettre adressée le 4 juillet 2016 par un Conseiller Municipal, Monsieur Luc Agagneur qui est aussi président de l’association « Collectif de Reventin-Vaugris », mais c’est en qualité de Conseiller Municipal qu’il écrit au Ministre, pour lui signifier son opposition au projet de de construction d’un échangeur autoroutier à Reventin-Vaugris.

J’ai déjà expliqué ma position en faveur de la construction de cet échangeur et de « l’option sud » (2) pour la construction de cet échangeur, je n’y reviendrais pas.

J’ai quelques remarques à faire sur ce courrier. Dans la suite du texte, les citations de la lettre sont en italiques.

  1. « pour délibérer, les conseillers municipaux n’avaient pas tous les éléments. »
    • Madame le Maire a demandé au Conseil Municipal de choisir entre les trois options étudiées par Vinci pour la construction de l’entrée d’autoroute. Si le Conseil Municipal n’avait pas tous les éléments, les citoyens ne les avaient pas non plus.
    • Que le conseil municipal s’exprime sur ce projet me parait normal, je pense même qu’il aurait dû le faire beaucoup plus tôt.
  2. « C’est l’aboutissement de sa politique du pire en véhiculant le…. »
    • En quoi avons nous affaire à la politique du pire ?
  3. « Dans le Village, la très grande majorité des habitants comme le conseil municipal à unanimité rejette les options de la variante Nord et de la variante Centre. »
    • Quelle source permet d’affirmer que le majorité des habitants rejette ces variantes ? Est-ce pour autant un rejet de l’échangeur ?
    • Si les habitants rejettent les variantes nord et centre, en conséquence ne plébiscitent-ils pas la  variante sud ?
    • Faute de sondage effectué dans les règles de l’art, il est hasardeux d’évoquer telle ou telle majorité et de s’en prévaloir pour émettre un jugement.
  4. « … les options de la variante Nord et de la variante Centre. Ces deux options faisaient partie intégrante du premier rapport des ASF qui a été demandé par ViennAgglo et livré en 2012. »
    • La variante nord semble être une proposition très récente inexistante en 2012.
    • Je n’ai pas trouvé ce rapport en ligne, mais le compte rendu du 14 novembre 2012 de ViennAgglo ne parle que de deux options, au niveau du péage (variante centre) et plus au sud, sans autre précision.
  5. « Concernant la variante Sud (la plus chère) »
    • Non, c’est la variante nord qui est la plus chère.
  6. « Alors que les événements pluvieux n’épargnent plus aucune région de la France ».
    • Il n’est pas enregistré de modification significative du régime des pluies en France depuis plusieurs dizaines d’années.
    • Il suffit de consulter les archives pour apprendre que des événements meurtriers se sont produits à plusieurs reprises au cours du XXème siècle, avant tout réchauffement climatique.
    • Les récentes inondations en Île de France entrent dans le cadre des événements centenaires, aggravées par la rupture des digues en mauvais état (3).
  7. « Nous n’avons pas obtenu des réponses en la matière lors de la réunion publique sauf une affirmation, celle du sous–préfet, que la politique du tout routier est celle des élus qui représentent les collectivités ici présentes. »
    • Nous n’avons probablement pas assisté à la même réunion.
    • L’objectif de la réunion était d’informer dans le cadre de la procédure sur un sujet précis : l’échangeur autoroutier. La réouverture éventuelle de la gare était hors sujet.
  8. « En raison de l’absence de la volonté de réduire les gaz à effet de serre. »
    • Dommage que l’auteur de cette lettre n’ai pas assisté à ma conférence sur le climat le 6 novembre 2015, il aurait pu apprendre que le réchauffement climatique anthropique n’existe pas.
  9. « La solution alternative que nous proposons et que les politiciens locaux refusent d’entendre en refusant le débat : Faire réaliser une étude complémentaire par Vinci entre Auberives sur Vareze et Roussillon à la hauteur du quart d’échangeur déjà existant. cette option aurait le mérite de ne pas créer une verrue supplémentaire sur l’autoroute. Elle serait beaucoup plus lisible pour l’automobiliste et affecterait moins l’espace agricole.
    • Au cours de la réunion du 9 juin 2016, les représentants de Vinci ont bien insisté sur ce point, plus la variante se déplace vers le sud moins elle est efficace pour drainer la circulation car les usagers n’ont aucun intérêt à faire des kilomètres à contre sens, ce qui est simple à comprendre.
    • Un accès plus au sud ne permettrait pas aux habitants de Reventin et des communes proches d’accéder à l’autoroute. Construire cet échangeur c’est rendre service aux habitants de CE village.
    • Un accès en complément du quart d’échangeur d’Auberives pose aussi des problèmes de  proximité d’habitation et de destruction de bâtiments existants, mais il s’agit des voisins ….
    • En quoi un échangeur au sud serait plus « lisible », les conducteurs savent lire les panneaux de signalisation et choisir l’itinéraire qui leur convient le mieux.
    • L’espace agricole au sud de la zone du Saluant est perdu pour l’agriculture de toutes les manières, autant y réaliser un équipement utile aux habitants et aux entreprises.
  10. « Faire réaliser une étude par le RFF et le SNCF pour la réouverture de la halte ferroviaire à Vaugris. Cette option aurait le mérite de respecter les objectifs de la COP 21 et faciliterait l’accès à la métropole lyonnaise. »
    • Faire réaliser une nouvelle étude a un coût, qui paie ? Est-il raisonnable de faire et refaire des études dont le résultat relève du bon sens, à la demande de quelques personnes ?
    • Quelque soit le résultat de cette étude, ré-ouvrir la gare de Vaugris ne réglerait aucun des problèmes d’engorgement dans les Grands Pavés, sur la RN7, sur le pont du barrage et sur la rive droite, bien au contraire, la gare créerai un flux supplémentaire de circulation dans la zone.
    • Après les semaines de grève que nous venons de vivre (après tant d’autres), on constate que la SNCF est incapable de transporter les voyageurs dans de bonnes conditions. On part en train le matin, sans être sûr d’avoir un train le soir pour le retour.
    • La SNCF n’offre pas un service fiable, cette alternative n’est pas valable pour beaucoup de voyageurs qui ont des impératifs d’horaire et de temps.
    • La SNCF ne présente aucun intérêt pour tous ceux qui travaillent dans les zones périphériques de Lyon.
    • La France respecte depuis longtemps les inutiles objectifs de la COP21, vouloir en faire encore plus, conduit à un désastre économique pour le pays. Il faut arrêter de poursuivre les chimères d’une terre déesse intouchable et s’occuper des vrais problèmes humains en tenant compte des coûts faramineux de toutes ces exigences environnementales injustifiées.

Les idéologues verts veulent absolument contraindre les hommes à vivre selon leurs schémas. Il faut avoir les pieds sur terre, les transports en commun ne satisfont que très partiellement les besoins de transports de la population en zone rurale ou semi-rurale. En dehors de la voiture individuelle, toutes les autres alternatives ne sont pas rentables et doivent être subventionnées, c’est à dire payée par le contribuable.

Je m’étonne que cette lettre ne comporte qu’un seul signataire, il existe pourtant une association qui oeuvre contre ce projet, elle n’est pas en copie.

Concernant la réunion du 14 novembre 2012 de ViennAgglo, il semblerait qu’aucun des participants (4) n’ai évoqué par la suite les projets d’échangeur, et non pas seulement Madame le Maire, pourquoi ?


1/ http://capsur2020.simplesite.com/421178785

2/ La solution sud au sens du rapport de Vinci de juin 2016, se situe au sud de la zone du Saluant au niveau du pont du chemin de la Tour.

3/ http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/inondations-c-etait-un-cauchemar-temoigne-le-maire-de-montargis-7783521519

4/ CR réunion ViennAgglo du 14/11/2012

http://www.paysviennois.fr/IMG/pdf/compte_rendu_conseil_14112012.pdf

ETAIENT PRESENTS : M. Christian TROUILLER, Président, M. Robert CHAUDIER, Mme Michèle DESESTRET, M. Jean-Pierre RIOULT, M. Daniel CACHET, M. Jean-Claude JARS, Mme Agnès REBOUX, M. Thierry KOVACS, M. Patrick GAGNAIRE (départ à 20h20), M. Roger PORCHERON, Mme Elisabeth CELARD, M. Isidore POLO, M. Max KECHICHIAN, Vice-présidents, Mme Lucette GIRARDON-TOURNIER, M. Pierre LANGLAIS, Mme Marielle MOREL, M. Gérard VALLENT, Conseillers Délégués, Mme Carmela CINO (arrivée à 19h30), M. Christophe BOUVIER, Mme Dalila BRAHMI (départ à 20h40), M. Gilbert CHASTELIERE, M. Roland CONTAMIN, M. Jules CORNACCHIA, M. Gilbert COURTOIS, Mme Annie DUTRON, M. Christian FERRARI, M. Martial FIAT, M. Christian FOURNIER, Mme Marie-Thérèse GAILLARD, Mme Jocelyne GARD, M. Dominique JOSSET, M. Gérard LAMBERT, M. Bernard LINAGE, M. Jean LIPONNE, M. Bernard LOUIS, Mme Geneviève MARTINEAU, M. Jérôme MAS, M. Gérard ODIN, M. Jean-Michel PLASSE, Mme Martine ROSSI, M. Jacques SEIGLE, M. Gérard SOUMILLON, M. Alain VINCENDON, M. Jean-Marie WENGER
Publicités

Auteur : Daniel

Sur ce site, je vais publier mes réflexions sur la vie locale, nationale et plus, en fonction de l'actualité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s