Article de presse

Suite aux articles consacrés aux opposants à la construction de l’échangeur autoroutier à Reventin Vaugris, j’ai soumis le texte ci-dessous au journal local « La Dauphiné Libéré ».

Pour moi, il s’agissait de répondre aux tracts des opposants dans le même format.

Le Dauphiné m’a informé qu’il ne publiait pas les articles des lecteurs. Le voici.

Une entrée d’autoroute et vite !

A plusieurs reprises, les opposants à la construction d’un demi-échangeur à Reventin-Vaugris se sont exprimés dans ces colonnes, mais il y a aussi des habitants favorables à cette construction.

Il est dans l’air du temps de considérer que tout projet est maléfique et qu’il ne faut pas toucher à l’ordre établi. Il est systématiquement fait abstraction des effets bénéfiques de telle ou telle décision au nom d’un principe de précaution sclérosant. Le problème c’est que l’immobilisme n’est pas tenable à long terme, et que ce projet régulièrement évoqué et reporté devient de plus en plus indispensable. Il sera construit un jour, et plus on attend, plus les contraintes et les nuisances seront importante par manque d’anticipation. Si l’on avait construit cet échangeur avec l’autoroute nous n’aurions pas le problème d’avoir construit un lotissement et des installations sportives sur le tracé le plus adapté.

Les avantages du routier individuel :

Le routier individuel est le transport le plus efficace en zone rurale.

Seul le routier permet de rejoindre rapidement les zones industrielles et commerciales du sud et de l’est lyonnais, Givors et la vallée du Giers, la Porte des Alpes et l’aéroport Saint-Exupéry.

Reventin-Vaugris est l’emplacement adapté pour un échangeur. Le site se situe juste avant les étranglements importants que sont la RN7 à Vaugris, le pont sur le barrage et la ville de Vienne. Un site plus au sud ne capterait pas la totalité du trafic, et ne serait d’aucune utilité pour les habitants du sud viennois. Un échangeur à Reventin, c’est mettre au service des citoyens un équipement pour l’amélioration de la mobilité pour nous, les habitants et entreprises des communes de Reventin, Chonas, Auberives, les Côtes d’Arey etc ….

Une entrée d’autoroute en fluidifiant le trafic conduit à réduire à la fois le bruit et la pollution. Il est possible d’envisager un mur anti-bruit pour réduire les nuisances sonores subies par les habitation à proximité immédiate de l’autoroute.

L’aménagement d’un nouveau moyen de communication conduit toujours à une augmentation de la valeur des biens immobiliers servis par cet équipement. Il entraîne toujours l’installation de nouvelles entreprises avec création d’emplois., car il est aussi important pour les habitants de sortir de la zone que d’y entrer pour y travailler.

Les mauvais choix :

L’autobus

Les transports collectifs (bus) ne répondent pas aux besoins (particulièrement en terme de fréquence), sauf pour les transports scolaires, car les élèves se rendent dans un nombre limité des destinations (les lycées et collèges), à des horaires fixes.

Pour les actifs, l’éparpillement des points de départs (lieu de résidence) et des points d’arrivées (lieu de travail) rend le réseau de bus difficile à mettre en place et à rentabiliser. Le département du Rhône a décidé, avec bon sens, de fermer des lignes de bus, dont celles desservant Condrieu, faute d’un nombre suffisant de passagers. Par quel justification écologique peut-on promouvoir un transport qui consomme autour de 50l/100km de diesel  et qui transporte moins de 5 passagers ?

Est-il raisonnable de reproduire la même erreur en créant des lignes de bus sur cette rive du Rhône ?

Le chemin de fer

J’aimerais savoir sur quelles bases économiques la gare de Reventin pourrait-être reconstruite. Une gare non rentable, c’est aggraver la situation financière de la SNCF (déjà en faillite puisque ses dettes sont supérieures à son actif) et reporter une fois de plus les coûts sur le contribuable. Les grèves incessantes rendent impossible l’utilisation du train et découragent beaucoup de voyageurs potentiels.

Le ferroviaire fait appel à une infrastructure fixe et rigide, ce qui crée des rupture de charges (correspondances), très contraignantes dans la région.

L’option chemin de fer ne résout pas le problème du trafic sur la RN7, car pour se rendre à la gare, il faut utiliser sa voiture et stationner, ce qui ne modifie aucunement le trafic dans les Grands Pavés et à Vaugris.

Le covoiturage

Le covoiturage est une grande idée généreuse qui ne tient pas compte de la réalité. Pour ceux qui travaillent, le covoiturage n’est réellement possible qu’entre collègues de la même entreprise avec les mêmes horaires qui habitent dans une même zone. Ce ne peut être qu’un phénomène marginal, à moins de ressusciter les corons.

Le transport fluvial

Le transport fluvial est adapté pour de moyennes et longues distance pour des produits non périssables. Il peut réduire le trafic autoroutier, mais pas le trafic local.

Le vélo

On peut remarquer à la sortie de notre école primaire, que de nombreux parents utilisent leur voiture pour conduire leurs enfants, alors qu’ils pourraient facilement faire le trajet à pied ou en vélo. Alors croire qu’ils vont descendre (et surtout remonter) de la gare en vélo, c’est un rêve.

Vienne est une ville coincée par la géographie entre le Rhône et les collines. La population augmente. Qu’on le veuille ou non, Reventin est une banlieue de Vienne condamnée à accueillir de nouveaux habitants et à s’équiper en moyens de communication adaptés. Il est préférable d’accompagner le mouvement que de contrer l’inéluctable.

Daniel POLLET

Publicités

Auteur : Daniel

Sur ce site, je vais publier mes réflexions sur la vie locale, nationale et plus, en fonction de l'actualité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s