Pauvreté

Cd0ydW7XEAELuIF.jpg

Depuis quelques temps, les articles sur la richesse des vieux rentiers remplissent les pages de journaux, avec des graphiques colorés impressionnants, sous entendu : « ces salauds de vieux piquent tous les sous des pauvres et des jeunes ».

Attention, je ne dis pas que beaucoup de gens ne se trouvent pas dans une situation très difficile, je dis qu’il ne faut pas se tromper de responsable.

pauvrete.jpg

Premier problème, ce graphique ne précise pas comment sont calculés les revenus. Avant ou après redistribution (aides sociales), avant ou après impôts, quelle est la définition du seuil de pauvreté utilisé.

La définition de la pauvreté suivant l’INSEE est :

« Un individu (ou un ménage) est considéré comme pauvre lorsqu’il vit dans un ménage dont le niveau de vie est inférieur au seuil de pauvreté. L’Insee, comme Eurostat et les autres pays européens, mesure la pauvreté monétaire de manière relative alors que d’autres pays (comme les États-Unis ou le Canada) ont une approche absolue.
Dans l’approche en termes relatifs, le seuil de pauvreté est déterminé par rapport à la distribution des niveaux de vie de l’ensemble de la population. Eurostat et les pays européens utilisent en général un seuil à 60 % de la médiane des niveaux de vie. La France privilégie également ce seuil »

Aux Etats Unis et Canada les pauvres sont ceux qui ne peuvent pas accéder à un certain niveau de vie défini par la possession d’une voiture, d’un logement, d’une télévision etc…

En France  nous définissons un revenu médian (50 % des gens ont des revenus supérieurs et 50 % inférieurs), est pauvre celui qui a des revenus inférieurs à 60 % de cette médiane.

Le problème majeur de cette définition, c’est que si l’on double le revenu de tout le monde (on peut rêver) il y a exactement le même nombre de pauvres ! Autre biais important, actuellement, beaucoup de riches quittent le pays. En conséquence s’il y a moins de riches, le revenu médian baisse et le nombre de pauvres diminue sans que leurs revenus évoluent d’un seul euro !

Il est de plus en plus « tendance » de reprocher aux seniors leurs revenus. Ce qui conduit notre gouvernement a évoquer régulièrement la création d’un revenu fictif (sic) pour les propriétaires ne payant plus de crédit, ce qui conduirait à un impôt (pas fictif) sur ce « revenu »et parmi d’autre impôts tout aussi débiles.

Etant jeune, j’étais aussi un pauvre, surtout après avoir perdu 16 mois au service de l’Etat quasiment sans solde.

Ma génération a travaillé et épargné pour avoir un capital immobilier et financier qui améliore les retraites. Nous n’avons volé personne,  bien au contraire, l’Etat et les syndicats (gestionnaires des caisses de retraite) nous ont volé et continuent à nous voler en versant généreusement des retraites à ceux qui n’ont jamais cotisé.  Nos cotisations placées en bourse auraient rapporté beaucoup plus sans cette aberration de système par répartition que personne ne nous envie.

Et si les vieux n’avaient pas de revenus que se passerait-il ?

  • Il faudrait leur payer leur maison de retraite.
  • Il faudrait leur payer les soins qui restent à leur charge de plus en plus élevés.
  • Qui aiderait les enfants et petits enfants pendant leurs études ?
  • Qui paierait les salaires des ministres, fonctionnaires inutiles et autres verrues françaises.
  • Qui donnerait aux jeunes adultes les moyens de s’installer dans la vie ?

Les vieux possèdent un capital, le plus souvent accumulé par le travail tout au long de leur vie. Le plus souvent un capital immobilier qui est leur propre logement ou une location pour d’autres, et un capital financier qui sert à construire des logements (Livret A), à financer des entreprises (PEA) et des emplois.

Les études sont de plus en plus longues, sans que le contenu des études s’améliore, les étudiants étant généralement sans revenus (merci les parents et grands parents) le nombre de jeunes pauvres étudiants augmente. Avantage pour les politiques, ces étudiants n’apparaissent pas dans les statistiques du chômage.

Dans la cas des étudiants, le problème n’est pas de constater qu’ils sont pauvres, le problème est de savoir s’ils le sont toujours après quelques années. La dynamique des pauvres est rarement évoquée, on peut être pauvre quelques années (typiquement étudiant) et ne plus l’être dès que l’on a un emploi. C’est la grande différence entre le France et les USA, chez nous les pauvres te les chômeurs le restent longtemps.

C’est très facile de reprocher aux autres ce qu’ils possèdent, mais la question qu’un homme honnête doit se poser est : que fais je pour m’en sortir ?

Les pauvres ont des difficultés pour trouver du travail, normal, tout est fait pour décourager les employeurs d’embaucher. Il faut être fou et inconscient pour créer une entreprise et être complètement débile pour embaucher du personnel. La complexité des lois, l’acharnement de certaine administrations mettent en danger toute la famille de l’entrepreneur qui a de fortes chances de se retrouver très rapidement parmi les très pauvres.*

Les pauvres ont ont des difficultés pour trouver un logement, normal, tout est fait pour décourager les propriétaires de construire et de louer. Il faut être fou et inconscient pour louer, de plus en plus de locataires ne paient pas leur loyer, mettant le loueur en difficulté, il a de forte chances de devenir lui même très pauvre *. Pour certains, la solution serait de loger toute la population dans des appartements d’Etat, solution expérimentée avec le succès que l’on connait dans les pays de l’Est.**

Tant que ceux qui nous dirigent n’auront pas compris comment fonctionne une entreprise, la situation ne pourra pas s’améliorer, le nombre de pauvres va continuer à augmenter.

Le point de l’immigration n’est jamais abordé, il semblerait que la majorité des immigrants s’insèrent dans la catégorie des pauvres, voir des très pauvres. Combien exactement ? Mystère je n’ai pas trouvé d’informations fiables sur le sujet.


* Expérience personnelle.

** Un groupement de communes que je connais a voulu persuader les propriétaires qu’ils avaient intérêt à loger dans des HLM !

Pour en savoir plus :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pauvret%C3%A9

PS : un article de l’IREF sur le sujet :

http://fr.irefeurope.org/Les-pauvres-sont-de-plus-en-plus-riches,a4003

Publicités

Auteur : Daniel

Sur ce site, je vais publier mes réflexions sur la vie locale, nationale et plus, en fonction de l'actualité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s